NIGHT FALL

A la galerie Lily ROBERT au 18, rue de l’Hôtel de Ville 75004 Paris /// Jusqu’au 30 octobre 2019 /// Exposition : NIGHT FALL

“ Les Aïnous ont employé un système très développé de comptage basé sur les unités de vingt… Leur système numéraire se traduit par l’ajout de mots...” nous confie-t-elle dans la pénombre de son atelier. Au coeur de son travail se dessine une transfiguration anachronique du présent et un monde à la gravité évanescente. Souvent rattaché à des références à l’Amour courtois et à l’iconographie des dragons, l’oeuvre de Lauren Coullard (Photo ci-dessous Crédit@AnastasiaShishova) se présente comme une nécessité intérieure avec des échos à Pierre Louÿs, à Kandinsky ou au dadaïsme. Le visiteur appréciera ici cet univers - dans lequel le suaire croise des épopées lointaines - et qui allusionne des mondes ensommeillés d’où émerge un onirisme latent. Ses peintures sur toile, mousse, bois révèlent des plaines sans horizon et des héroïnes à la peau diaphane dans les entrelacs de l’histoire de l’Art Ancien. On aime ces configurations éparses qui sont comme des histoires qui passent ou des narrations qui se suggèrent dans de zigzagantes épiphanies de joie et de couleurs. Face à ses grands formats en cours et en paix, elle nous dira ceci : “Dans le contexte d’une peinture au moment d’agir, c’est l’action de peindre qui prend le dessus, ainsi que la couleur…

www.lilyrobert.com

Lauren Coullard crédit photo Anastasia Shishova4.jpg