L'EXPOSITION INTERNATIONALE

Au MAC - Musée d’Art Moderne - Cité internationale au 81, Quai Charles de Gaulle 69006 Lyon /// Jusqu’au 5 janvier 2020 /// exposition : L’EXPOSITION INTERNATIONALE dans le cadre de la Biennale de Lyon

La figure du zombie est devenue une figure philosophique contemporaine en Occident, afin de penser l’homme et son incapacité récurrente à saisir le monde, à être le vrai protagoniste de sa destinée et de sa liberté…” explique-t-elle. Son oeuvre sensible, questionne les apparences et développe des paysages politiques faits d’instabilité révélant toute la complexité du monde. Sa démarche artistique est tournée vers la question du tragique au travers de la mythologie, de l’histoire et des légendes. Les micro-histoires dont elle s’empare sont animées par des forces surnaturelles et des tensions qui prédominent dans les relations humaines à différentes échelles. En effet, Gaëlle Choisne (Photo ci-dessous Crédit@MathildeAssier) nous parle de ces frictions qui opèrent entre les matériaux, les équilibres et les fragilités. Le visiteur, appréciera ici - au coeur de la Biennale de Lyon - ses créations tournées vers les préoccupations récurrentes du savoir, de la colonisation, de l’esclavage bercées par une essence vaudou. On aime cette pratique nous faisant penser à l’oeuvre d’un Glissant ou plus précisément au texte “Afrotururisme et devenir-nègre du monde” de Mbembe. A ce sujet, Gaëlle nous confie ceci : “Je pense mes formes, mes sculptures, mes vidéos comme des organisations et des organes animistes..”. Nous évoquant ces espaces précieux où l’on peut encore partager des cultures et des histoires.

www.biennaledelyon.com

2018_06_Gaëlle_Choisne_Bétonsalon_Mathilde_Assier-37.jpg