TO EAT OR TO BE EATEN

Galerie SEMIOSE au 54 rue Chapon 75003 Paris /// Du 7 septembre au 5 octobre 2019 /// Exposition : TO EAT OR TO BE EATEN

Passé maître dans la sculpture par taille directe de figures de pierre, cet artiste passionné par les héros de la mythologie grecque nous convie à une exploration sans atermoiement du réalisme médiéval. Au coeur de son univers prolifique se manifeste un imaginaire archaïque fait d’animaux et de monstres fantastiques renvoyant à des cultures et des époques différentes. En créateur éclairé de cette faune bigarrée, costumée et masquée, Stefan Rinck (Photo ci-dessous Crédit@A.Mole) s’empare de contes populaires du Moyen-Age où l’art roman se décrypte aux travers d’évocations de chimères ou de processions issues de fêtes religieuses. L’artiste se risque parfois - et c’est tant mieux - à des écarts aventureux en reprenant des formes d’expression figuratives de fantasmes de la culture collective. On aime ce langage de la pierre et cette psyché à l’humour mordant du comique vitaliste qui demeurent - d’une pièce à l’autre - aussi solides que souverains. Le visiteur cède en définitive aux obsessions gothiques de Stefan se profilant et se cristallisant de manière romantique dans la démesure de figures de l’hybris. Le propos met en garde face à une certaine forme de “barbarie du progrès” et à une primitivité du langage. On ne peut que souscrire à l’audace de la galerie Semiose qui nous renvoie, avec cette magnifique exposition de rentrée, sur le terrain de l’anthropologie, du modernisme et du vertige artistique !

www.semiose.

stephan-rinck-1flow.jpg