GIGANTISME - ART&INDUSTRIE

Pôle d’Art Contemporain de Dunkerque : LAAC - Frac Grand Large - Hall AP2 /// Jusqu’au 5 janvier 2020 /// Triennale : GIGANTISME - ART&INDUSTRIE

Le territoire dunkerquois c’est le port et la zone maritime. C’est une rencontre qui nous ramène à quelque chose qui nous est familier : l’eau “ expliquent-ils à l’unisson. Les notions de parcours et de cheminements intègrent les multiples réflexions qui président à la naissance de leurs oeuvres. Et leur vocabulaire artistique s’étend de la production d’objets aux images en passant par des réalisations in situ. A partir de là, l’espace et le contexte viennent tisser les fils conducteurs de leurs interventions. En effet, Nathalie Brevet et Hughes Rochette (Photo ci-dessous Crédit@Associationl’ArtContemporain) travaillent autour des signes glanés lors de leurs déambulations au sein de l’espace urbain. Au sein de cette superbe Triennale - accueillant des centaines de projets XXL hors normes - le tandem exploite les dimensions sculpturales de six containers. Empilés les uns sur les autres - comme s’ils avaient été repêchés ou déposés sur le port - ils se présentent sous la forme d’une installation conçue comme une “anarchitecture”. De l’eau s’évacue du container le plus haut, tombe en impérieuse cascade à l’intérieur de la structure et s’évacue par les portes ouvertes de deux des containers. Sont posées ici les questions des dimensions sensibles et des dimensions sculpturales des containers assemblés et retravaillés. Mais aussi celles de la différence existante entre la sculpture et l’architecture dans l’espace public. On aime l’approche radicale du duo qui nous interroge avec flegme et audace sur le statut et le discours de l’oeuvre in situ. Et qui donne en guise de titre à leur oeuvre ces deux numéros d’identification : 411237 [1] et 411329 [6]…. Comme pour mieux accentuer la tension graphique et l’effet d’élévation de ce fascinant paysage mental !

www.gigantisme.eu

20190501_113706-NB_HR.jpg