UN CERCLE ET SON CENTRE...

A la galerie JOUSSE ENTREPRISE au 6, rue Saint-Claude 75003 Paris /// Du 7 au 21 septembre 2019 /// Exposition : UN CERCLE ET SON CENTRE EN QUÊTE L’UN DE L’AUTRE

On n’est pas obligé d’évoquer forcément l’être humain pour en parler directement. Beaucoup de choses sont dites souvent au sein de l’espace humain porteur de tant de vestiges dans les paysages …” nous confie t-elle. Une façon, sans doute, de nous éclairer sur ses paysages entrecoupés que l’on ne distingue qu’à travers quelque chose d’autre ou de cette réalité altérée perçue à travers plusieurs strates. Ses évocations d’images composites d’une post-modernité créent une connivence avec le regardeur en donnant une nouvelle nature à la matière et aux matériaux. Les oeuvres d’Eva Nielsen (Photo ci-dessous Crédit@VincentFerrane) font valser les étiquettes en se nourrissant autant de la peinture, de la sérigraphie que de la photographie. Elles maintiennent notre excitation sur le qui-vive en faisant se chevaucher les explications. Le visiteur appréciera ici - dans cette jouissive exposition collective - son travail de mise en relief où la prégnance frontale de l’objet s’apparente à un masque face à un vaste horizon. A la façon d’un système de cache - que l’on retrouve dans sa sérigraphie - l’horizon devient en effet un masque auquel on peut accéder. Les règles que fixent l’artiste sont des moyens de se perdre davantage avec une notion de trompe l’oeil en filigrane qui nous dit que pour Eva la peinture est aussi un jeu de l’esprit. On aime ces phases de désamours qui habitent ses toiles dans une segmentation de l’espace nous évoquant parfois les “New Topographics”. Mais aussi ces blancs violents qui créent ce décrochage né d’un jaillissement inattendu. On perçoit alors les fameux “hiéroglyphes urbains” d’Eva qui nous confirment que la notion de périphérie est commune finalement à tous les territoires. Mais que “cet horizon fabuleux est une chose rare et qu’il mérite, bel et bien, que l’on se lance dans sa quête éperdue”…. Eva venait certainement de nous livrer ici l’un des ses plus grands secrets !

www.jousse-entreprise.com

vincentferrane.jpg