MAINSTREAM

A la galerie Michel REIN au 51A Washington Street B-1050 Brussels - Belgique /// Du 5 septembre au 12 octobre 2019 /// Exposition : MAINSTREAM

Sommes-nous vraiment capables de vivre dans un monde frénétique au rythme aussi effréné - dans lequel la maîtrise totale de nos vies est considérée comme une condition absolue - et ressentir dans un même temps ce brin d’ “humanité” caractérisée par nos sensations ? Voici l’une des nombreuses questions cardinales que pose cette artiste vidéaste qui nous projette dans un univers agité par des problématiques d’échelles de production et de consommation à l’ère du “2.0”. Son travail flirtant de près avec la performance et confrontant les codes du théâtre avec ceux du cinéma - met en scène les discours contradictoires qui traversent l’existence. Il interroge notre rapport au temps - à l’état de condensation - en étudiant au peigne fin les mécanismes de la narration. Avec un dispositif très simple - une caméra et un pied - elle convoque le spectateur qui devient à son tour un créateur de fiction. En effet, Ariane Loze (Photo ci-dessous Crédit@Courtesy de l’artiste) observe le monde dans lequel nous vivons en se faisant le “réceptacle” de personnalités aux multiples facettes. Et remettant profondément en cause notre condition d’Hommes et de Femmes. Le visiteur appréciera cette pratique protéiforme dans laquelle la quête de l’identité croise une réflexion caustique sur le corps social et la multiplicité de nos désirs. On aime ces plans et ces séquences faisant parfois penser à des extraits d’un film noir qui nous renvoient - dans une extrême économie de moyens - à cette société hyper-productive spectatrice autiste de rapports de pouvoirs et d’affrontements se déroulant en son sein. Tout en nous faisant sentir que quelque chose d’étrange est en train de se passer… !

www.michelrein.com

ArianeLoze_Mainstream4.jpeg