L'OREILLE, L'ARBRE ET LE BOXEUR

A la galerie Patricia DORFMANN au 61, rue de la Verrerie 75004 Paris /// Du 12 octobre au 16 novembre 2019 /// Exposition : L’OREILLE, L’ARBRE ET LE BOXEUR

Semblable à un flux continu, son processus créatif est attaché à la forme du tableau mais aussi à la sculpture et il déploie des univers cosmiques et désorbités. Un monde insoupçonné - où les récits fertiles se croisent - se découvre progressivement dans un lent pèlerinage de l’oeil. Il révèle des coïncidences à travers des images mentales évoluant dans des territoires complexes où l’architecture, la nature et le cinéma élaborent des “histoires en volume”. En effet, Delphine Sales Montebello (Photo ci-dessous Crédit@DR) parvient à synthétiser sa relation au non-dit et à l’absence en sondant continuellement la matière. Le visiteur éclairé appréciera ici, au sein de cette exposition construite sous la forme d’un échange et d’un dialogue autour du médium de la sculpture, les sujets intrigants et la part d’anachronismes qui habitent l’oeuvre foisonnante de cette artiste qui invente le concept de la “poésie chantée photographique sous condition”. On aime cette sensibilité révélant l’intensité et l’immédiateté d’une oeuvre portée par un geste vital ne remettant pas en question la puissance irrationnelle de l’instinct !

www.patriciadorfmann.com

Delphine Sales Montebello.jpg