ORPHEUS HOT / ORPHEUS COLD

A la galerie Laurent GODIN au 36 bis, rue Eugène Oudiné 75013 Paris /// Jusqu’au 19 octobre 2019 /// Exposition : ORPHEUS HOT / ORPHEUS COLD

Initialement, je souhaitais que ces peintures de suie et de feuilles soient de petits poèmes, mais elles sont devenues picturales également…” explique-t-il à la façon d’un conteur. Son oeuvre composite s’appuie sur une iconographie reposant sur la transformation d’objets du quotidien et nous parle en filigrane de l’histoire du territoire américain et de ses contradictions. Inscrit dans un “cycle biologique”, sa démarche artistique nous parle d’une “esthétique des ressources” dans laquelle chaque oeuvre appelle la suivante. Sa poétique de l’ordinaire donne à son travail la structure d’un récit onirique. En effet, Scoli Acosta (Photo ci-dessous Crédit@CélineBertin) crée des correspondances improbables mettant en lumière le caractère interdépendant des situations. Le visiteur appréciera ici le mobile “Night” qui a été réalisé à partir d’images agrandies de skateboarders en plein vol. Mais aussi ces nombreuses dichotomies traversant cette superbe exposition dans laquelle apparaît “Hearth Spring” : une boite dorée hérissée de pailles et de filtres de cigarettes… Synthétisant - à coté de ce masque mortuaire du 19ème “L’inconnue de la Seine” vu comme le substitut d’Eurydice - les éléments du feu et de l’eau.

www.laurentgodin.com

173818-scoli_acosta_la_ronde_fdb__110917_cb_12_.jpg