HOW TO BUILD A LAGOON...

Biennale de Lagos à Lagos island - Nigeria /// Du 26 octobre au 30 novembre 2019 /// Exposition : HOW TO BUILD A LAGOON WITH A BOTTLE OF WINE

L’humain n’est pas un élément central mais une partie d’un écosystème cherchant l’équilibre entre fantômes, pollution et ruines contemporaines” expliquent-ils. Les voyages lointains qu’ils entreprennent aux quatre coins de la planète nourrissent une démarche fondée sur une interaction avec les lieux chargés d’histoire. Leurs oeuvres décrivent des “fictions climatiques” dévoilant leur attention portée aux détails et aux ressources. En s’inspirant du contexte géographique et topographique, ils confrontent environnement et urbanisme. En effet, Marie Ouazzani & Nicolas Carrier (Photo ci-dessous Crédit@DR) recourent aux collages, à la vidéo et à des installations pour défendre des “formes de résistance” qui repensent nos modes de vie. De ce laboratoire artistique, naît une réflexion sur la relation entre la nature et la culture. Le visiteur appréciera au coeur de cette biennale ces images recontextualisées et cette pratique tournée vers une réappropriation des espaces. Mais aussi cette mise en tension des enjeux économiques et écologiques de notre époque. On aime cette mise en lumière par le duo de paysages en mutation, ces périphéries et ces interstices urbains à travers lesquels le changement climatique est envisagé comme un élément concret. Et où est questionné le potentiel spirituel et fantasmagorique des objets culturels.

www.lagos-biennial.org

headshot ouazzani carrier.jpg