SOME OF US, AN OVERVIEW...

Au Centre d’Art Nord’Art, au Vorwerksallee 24782 Büdelsdorf, Allemagne /// Jusqu’au 13 octobre 2019 /// Exposition : SOME OF US, AN OVERVIEW OF THE FRENCH SCENE /// Curateurs : Jérôme Cotinet-Alphaize et Marianne Derrien

Je m’intéresse à la transformation de la matière et aux sciences occultes..” explique-t-elle. Et d’ajouter : “Ce qui est important, pour moi, c’est la notion d’évolution dans mes installation, mes sculptures ou mes peintures sans peinture…” Ses écosystèmes en perpétuelle mutation sont comme des biotopes révèlant une temporalité intrigante et des éclosions de formes inscrites dans une écologie spectrale saisissante. Tourné vers les proto-sciences, son travail développe - dans un mariage de rituels et de pratiques dures - une mécanique sensible liée à l’espace. Il en appelle souvent au sel car celui-ci “purifie, préserve et nettoie”. Liée à l’animisme et à ce “monde des esprits” - comme elle l’appelle - l’approche artistique de Bianca Bondi (Photo ci-dessous Crédit@BlaiseAdilon) nous parle de ces émulsions et de de ces poudres soignantes vendues sur le bord des routes d’Afrique du Sud. L’artiste collecte des informations de manière maniaque et obsessionnelle qu’elle transforme par la suite. Le visiteur appréciera ici, ces oeuvres faites de fragments de poèmes, de cuivre et de latex à l’écoute des vibrations et des coïncidences du monde environnant. Et inscrites dans un long processus de développement où la légèreté n’est jamais absente. On aime cette logique citant Roberto Bolaño mais aussi Carl Jung et son spiritisme contenu que l’on retrouve dans des petits autels ou des dessins à l’énergie brute sous forme d’”Automatic Schémas” rationnels. Face à ses derniers, Bianca nous dit : “Si je devais choisir un super pouvoir ce serait celui de la régénération pour donner vie à des choses organiques”…

www.nordart.de

DSC_0629_DxO.jpg