ÉCHOES II

A la galerie Odile OUIZEMAN au 10/12 rue des coutures St Gervais 75003 Paris /// Jusqu’au 24 octobre 2019 /// Exposition : ÉCHOES II

J’aime cette idée qu’à un moment donné j’ai généré un geste qui va perdurer…” explique-telle. Elle confronte les surfaces sur la toile en cherchant ce point de friction faisant cohabiter deux opposés et tente de les accorder sur un même plan. Son travail de touches autour du flou, de l’étirement et du dégradé réunit les deux “notions” de la vidéo et la photographie. Ces dernières se croisent sur un principe d’inversement à partir d’un médium qu’elle construit elle-même sans contredire la chronologie des strates. En effet, Coraline de Chiara (Photo ci-dessous Crédit@DR) coupe ses tableaux en deux sous une scission très franche formant deux camps qui entrent en friction dans une logique d’effleurement. Une “vibrance” va alors se créer entre ces deux surfaces. Le visiteur appréciera ici ces éléments illusionnistes d’un volume, d’une profondeur avec des éléments parasites d’un calque en trompe l’oeil. Ici la cire vient assourdir parfois une image bruyante dans un recouvrement “éteint” en rappelant que l’image n’est pas tout de suite une évidence de lecture. Coraline accompagne le propos ainsi : “Je trouve que la peinture a réveillé des guerres de genres de styles de mouvements qui m’intéressent peu. Bien au contraire, je préfère mélanger un élément pouvant s’apparenter à de la peinture classique avec un élément d’ Op Art… En me demandant ce que ça veut dire de faire cohabiter les deux de nos jours “. Et si un domaine permet cette réfléxion là, c’est bien l’art…

www.galerieouizeman.com

portraitatelierHD.jpg