THE TRAVELLING SALESMAN PROBLEM

A la galerie Jocelyn WOLFF au 78, rue Julien Lacroix 75020 Paris /// Du 6 septembre au 12 octobre 2019 /// Exposition : THE TRAVELLING SALESMAN PROBLEM

Ses interventions sculpturales se situent entre lui et ce qui l’entoure. Son oeuvre porte en elle ces questions philosophiques fondamentales d’un monde intérieur et extérieur ainsi qu’aux origines de leur composants individuels. Et pour lui le lieu d’exposition est un moyen par lequel il est possible d’accéder à une autre réalité. En effet, la démarche artistique d’Hans Schabus (Photo ci-desous Crédit@MichaelRausch-SchottBelverdereVienna2012) questionne le “moi” de l’artiste dans des pérégrinations imaginaires transgressant l’interdit. Le visiteur appréciera ici ces moments de passage et de bascule - faits de gestes presque invisibles - réunissant le potentiel du lieu et l’espace mental de l’artiste. Soumis à un redimensionnement physique, l’espace selon Hans contient en lui le thème récurrent des voyages fictifs de l’artiste autour du monde. Son projet à l’action performative, jalonné d’objets significatifs se compose ici de douze avatars existentiels renvoyant à la matrice de l’atelier : cet “entre-deux” dans lequel les choses changent en permanence. On aime ce projet - traité sous forme mathématique - nous plaçant entre l’image et l’expérience dans le rôle d’observateur des “facettes mensuelles du moi” de l’artiste. Tout en nous donnant comme unique clé de lecture la vision et son mythe d’un espace contraignant ou sans limite, détruit ou déformé !

www.galeriewolff.com

schabus_portrait1_apamichael_rausch-schott.jpg