VISAGES DU SACRÉ

A la galerie Eric Hertault au 6, rue Visconti 75006 Paris /// Du 10 septembre au 30 octobre 2019 /// Exposition : VISAGES DU SACRÉ

J’aime cette idée que tout est là et que je n’ai pas beaucoup de décisions à prendre si ce n’est de laisser aller les choses par rapport à une pensée…” lâche-t-il nonchalamment et rêveur face à l’une de ses plus belles toiles baptisée en 2017 “La nuit immense et noire aux déchirures blondes”. Son oeuvre embrasse le monde en redécouvrant la forme par la matière pour laisser cette trace pure sur les pores de sa toile. Sa pratique artistique arpente la surface capricieuse dans d’assourdissants silences croisant la lumière et les ombres. En effet, Quentin Derouet (Photo ci-dessous Crédit@DR) communie avec la langue de Georges Bataille en mêlant parfois des vers parfaitement archaïques à une gestuelle étonnamment lyrique. Le visiteur appréciera ici cette virtuosité du pinceau qui fixe ses desseins sur un nuancier complexe où des pulsions de vie flirtent avec un Eros confronté au symbolisme de la couleur. Les oeuvres de Quentin croisent - au sein de cette exposition incontournable - le dialecte des Arts Premiers dans une union sans aucune faute note. On aime cette oeuvre profonde nous évoquant par moments - et sans savoir réellement pourquoi - la lointaine région de Bugarach source de multiples récits et légendes. Nous parlant d’un certain rapport au monde. Et que l’on aimerait associer à une négation du fatalisme face à un spectacle hypnotisant de la nature !

www.eric-hertault.com

IMG_9159.JPG